Pages

19.2.12

Fight ! Catrice's Shimmering Powder VS Soft Paris Dragée Etoilée


Parce qu'un peu d'étincelle ne nuit jamais, je vais aujourd'hui vous présenter deux produits de ma salle de bain que je suis bien contente d'avoir, même si je ne les utilise pour le coup pas tout les jours.



Il s'agit pour l'un de la Shimmering Powder, issue de la collection Las Vegas de Catrice, pour l'autre de la poussière d'Amour Dragée Etoilée de Soft Paris, deux talcs parfumés et pailletés destinés donc à venir illuminer le corps.


Packaging :
L'on retrouve d'un côté le traditionnel habillage de Soft Paris pour Dragée étoilée (pot en verre épais, bouchon noir avec logo de la marque en rose pâle sur le dessus), accompagné cette fois d'une bague en plume rose qui va venir prélever dans le pot juste ce qu'il faut de poudre pour venir la déposer où l'on veut.
Du coté Catrice, c'est un joli flacon à atomiseur qui va venir souffler sur le corps sa poudre parfumée. Plus petit que le pot Soft, il est aussi plus pratique pour moi puisque l'on peut du coup le glisser dans un sac sans rajouter trop de poids supplémentaire. De plus, j'adore ce design un brin rétro.
Du coup, pour cette manche, c'est pour moi Catrice qui l'emporte.
Soft Paris 0 - Catrice 1


Prix :
La poussière d'amour est à 32€, tandis que l'atomiseur de Catrice a lui trouvé sa place dans les rayons au prix de 4,99€. Cependant, là où ce dernier contient seulement 5g de produit, Dragée étoilée en fait 100, ce qui ramène le prix du gramme pour Catrice à 0,998 centimes et pour Soft Paris à 0,32 centimes. Sachant en plus que je ne prélève vraiment qu'un peu de poudre à chaque fois, je ne suis pas sûre d'arriver un jour à la finir, c'est donc Soft qui est pour moi le plus économique.
 
Soft Paris 1 - Catrice 1


Texture :
Pour le coup, on a deux types de paillettes assez différents. Catrice a plus misé sur une pluie de fines paillettes dorées, assez éparses, avec une douce odeur de violette (à moins que ce soit autre chose vu que je suis absolument nulle pour sentir). Quant à la poussière d'amour, plus qu'un assemblage de petites paillettes, c'est plus un voile nacré, légèrement rosé argenté, qui vient recouvrir la peau. Le tout ayant une douce odeur de guimauve et surtout étant déclaré comme comestible, le point leur revient, puisqu'il est toujours dommage que son ou sa chéri(e) ne puisse pas nous goûter, si déjà l'odeur y invite. :D

 (la shimmering powder se trouve à gauche, et dragée étoilée à droite)
Soft Paris 2 - Catrice 1


Ingrédients :
Parce que c'est bien beau de se la raconter Dancing Queen, mais que c'est chouette tout de même de savoir ce qu 'on se met sur la peau.
On va commencer avec Catrice, qui nous donne cette liste, comme d'habitude décryptée via le site du Flacon :
Mica : minéral naturel qui donne un aspect soyeux, brillant
Dimethicone/Vinyl Dimethicone Crosspolymer, une substance de la famille des silicones
Synthetic Fluorphlogopite, un agent de contrôle de la viscosité
Silica, une charge naturelle qui va exfolier, absorber et opacifier
Tetrasodium EDTA, un chélatant synthétique utilisé pour neutraliser en partie le calcaire de l'eau (bon, là je me demande un peu ce que ça fait dans une poudre, mais je ne suis pas chimiste)
Sorbic Acid, un conservateur naturel considéré comme doux
Aroma (Flavor),
CI77491, un colorant minéral naturel rouge synthétisé pour éviter les impuretés
CI77492 (Iron Oxides), pareil, mais version jaune
CI77891 (Titanium Dioxide), sel minéral naturel utilisé comme colorant blanc

Du côté de Soft Paris, voici les composants utilisés :
Solanum Tuberosum Starch, ...soit de l'amidon de pomme de terre. Utilisé donc comme agent liant, absorbant, et en agent de foisonnement, pour réduire la densité apparente des produits cosmétiques
Glucose, un sucre fabriqué à partir de l'amidon de maïs
Mica, à nouveau le minéral naturel de tout à l'heure qui donne un aspect brillant et soyeux
Propylène glycol, un dialcool synthétique ou naturel, utilisé dans les cosmétiques pour hydrater la peau et comme agent de contrôle de la viscosité
Sodium Saccharin, substance synthétique ayant un goût sucré utilisé comme édulcorant
Titanium dioxide, charge minérale agissant comme poudre blanche réfléchissant fortement la lumière, et qui est également utilisée comme filtre solaire minéral (bon, là par contre, comme ce n'est pas indiqué en plus comme action par Soft Paris, j'aurais tendance à ne pas me baser sur ça pour me protéger du soleil, mais c'est toujours bien à savoir)
Benzhyl alcohol, un conservateur ayant une note amandée.

A choisir entre les deux compositions, même si pour le coup cela n'engage que moi et que je ne suis, comme je le rappelle, absolument pas chimiste, j'aurais tendance à préférer celle de Soft Paris, principalement pour ces composants de base simple et l'absence de silicones et de colorants qu'on peut retrouver chez Catrice.


Soft Paris 3 - Catrice 1


Au terme de cette comparaison, c'est Soft Paris qui l'emporte indéniablement. Pourtant, je ne suis pas prête à lâcher mon joli flacon Las Vegas, pour sa forme que je trouve juste divine, et le fait justement que ses paillettes soient plus voyantes.
Bref, je garde précieusement ma Dragée Etoilée pour les soirées en amoureux où je veux pouvoir souligner certains de mes charmes, et l'atomiseur de Catrice reste dans mon sac pour celles où je suis de sortie et que je veux scintiller !


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Pour ma part, je n'ai essayé que celle de chez Catrice, que je trouve très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi, c'est d'ailleurs LE produit de la collection Las Vegas sur lequel j'ai directement flashé et que je voulais absolument, quand les previews ont commencé à paraître. ^^

      Supprimer
  2. a noter que celle de Soft Paris est comestible... je ne sais pas si celle de chez Catrice l'est...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, en effet, mais j'avais soulevé le point justement. ^^

      Supprimer

Oh oui, parle-moi !